Aller au contenu principal
MonBEE

Quelle est la situation du (candidat-) travailleur ?

Etes-vous dispensé ou devez-vous demander une autorisation ? Devez-vous demander un permis de travail ou un permis unique ? Comment ?
Pour le savoir, sélectionnez ci-dessous la situation du (candidat-)travailleur.

A noter par rapport à une demande de permis unique : 

  • Si vous souhaitez (employeur belge) ou devez (employeur étranger) faire appel à un prestataire de services pour introduire vos demandes de permis :

    votre mandataire et vous devez suivre la procédure pour la procuration.
  • Pour toute demande devant comporter une preuve du paiement de la redevance :

    veuillez trouver plus d’informations sur la redevance sur le site de l'Office des Etrangers.
  • La délivrance d’une autorisation de travail par Bruxelles Economie Emploi n’entraîne pas d’office la délivrance d’un permis unique par l’Office des étrangers. La délivrance du permis unique est soumise aux respect des conditions des articles 61/25-1 et suivants de la loi du 15/12/1980.
  • Les personnes titulaires d’un titre de séjour spécial doivent fournir la preuve du renon à leur statut privilégié (attestation du Service Protocole des Affaires étrangères), lors de l’introduction de leur demande de permis unique. 

Cadre, directeur, chercheur, hautement qualifié, professeur, transfert temporaire intra-groupe (ICT)…

Autre

Autre cas

Rémunération minimum

Pour rappel, la rémunération de tout travailleur doit respecter la réglementation belge (par exemple, la commission paritaire compétente) et ne peut être inférieure à 1.994,18 € brut par mois (CCT n° 43 du Conseil National du Travail).

Réglementation

Plus
Retour en haut